Décembre… le mois des frimas et du givre, des sapins et des guirlandes, des bougies fleuries… Et oui, même en cette saison, je ne résiste pas à l’envie de fleurir mon quotidien et le vôtre.

Lors du challenge “En Route vers l’Equinoxe”, nous avions parlé en dernière semaine de Mabon qui permet de se préparer aux temps frais qui arrivaient. L’idée était de conserver ses fruits, via des confitures par exemple, de mettre à sécher ses fleurs en attendant des nouvelles au printemps, de ranger les vêtements légers pour sortir les lainages.

De mon côté, j’ai mis à sécher quantité de fleurs. Les jours se raccourcissant, je me suis dit qu’il était temps de les utiliser pour créer de douces bougies qui réchaufferont mon intérieur!

Pour commencer, j’ai fait fondre ma cire au bain marie. J’ai dans un premier temps usé de paraffine. Sous produit du pétrole, j’ai rapidement réalisé l’aspect polluant et ai préféré ensuite me rabattre sur la cire de soja, très simple d’utilisation également. A noter qu’il faut doubler la quantité de cire par rapport à la contenance effective du pot.

J’ai choisi de parfumer mes bougies, ce qui n’est pas obligatoire. Attention, user d’huiles essentielles n’est jamais anodin et il convient de prendre quelques précautions. Certaines huiles risquent de prendre feu ou n’auront tout simplement pas d’odeur à la fin, renseignez vous bien avant de vous lancer. J’ai usé de mon côté d’huile de cèdre de l’atlas et de cyprès bleu. Pour la quantité, comptez 5 à 10 gouttes pour 100 grammes de cire.

Une fois la cire fondue, je l’ai versée dans des tasses chinées chez Emmaüs, en ayant pensé préalablement à coller dans leurs fonds les mèches. J’ai positionné un bâtonnet de bois (une baguette à sushis ici ^^) pour maintenir la mèche droite.

Une fois la cire un peu prise, mais pas complètement, j’ai usé d’une pince à épiler pour disposer mes fleurs séchées. Cela m’a permis d’être précise et de ne pas me brûler. J’ai bien pris soin à mettre les fleurs loin des mèches, afin qu’elles ne brûlent pas quand on allume les bougies.

Les possibilités de contenants sont infinis. J’ai eu envie de créer ces bougies dans des tasses vintages, mais compte aussi réutiliser mes vieilles boites de thés Kusmi Tea, des coquilles de noix de Saint Jacques, des pots de fleurs, des pots de yaourts… La seule limite est mon imagination!

Voilà pour ce petit tutoriel sur comment créer ses bougies fleuries et ainsi mettre un peu de printemps en hiver! Les bougies ici réalisées seront offertes en cadeau de Noël et également vendues lors de mes marchés de Noël. C’est en effet une jolie idée de cadeau DIY qui fait plaisir à coup sûr 🙂

On se retrouve bientôt pour justement une petite liste de cadeaux DIY à faire soi même. En attendant, prenez soin de vous!

signature

 

 

 

 

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.