Bonjour! Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de mon dada du moment: le Bullet Journal. Des Bullet, j’en ai déjà eu plusieurs, jamais terminés hélas. Mais cette année, j’ai bon espoir que ce ne soit pas le cas ^^
Les articles sur le Bullet Journal pullulent sur le net, et je n’ai pas la prétention de penser en écrire un mieux que les autres. Cette courte chronique a plutôt pour but d’évoquer ma propre expérience du Bullet, mes erreurs précédentes et mes innovations actuelles 😉

Beaucoup d’entre nous passent par le smartphone pour prendre des notes et organiser leur vie, mais à titre personnel, je préfère le toucher du papier, le fait de pouvoir feuilleter…
Le Bullet Journal, ou BuJo, c’est un agenda créatif personnalisé, réalisé dans un carnet papier. L’inventeur du concept, Ryder Carroll, a un site très complet, en anglais, qui évoque méthodes et matériel.

” Mais le bujotage va bien au-delà de la simple gestion de listes. Il s’agit d’une méthode globale conçue pour nous aider à saisir, organiser et examiner nos expériences.” Ryder Carroll, cité par Manayin

Différents éléments composent un bullet:

  • Un planning annuel, avec la date des événements déjà planifiés.
  • Un planning du mois, avec les objectifs et les événements prévus.
  • Un agenda semainier
  • Des collections (livres lus, planning instagram, les possibilités sont infinies!)
Voici un exemple de semainier et de collection que j’ai réalisé dans mon bullet!

Mon premier Bullet a été dans un cahier de brouillon, rempli avec un stylo à bille. Je voulais surtout tester le concept, mais j’avais oublié l’essentiel: je suis maniaque. Au bout de 3 mois, j’étais lassée du papier de piètre qualité, ai voulu rendre plus beau mon Bujo, ai ajouté des fioritures mais le tout manquait alors de cohérence avec le début. Du coup, forcément, j’ai abandonné par frustration.

Mon second Bujo a été mis en place pour le boulot et ca a été une franche réussite. J’ignore s’il y a des enseignants intéressés par des informations et des astuces sur un Bullet Journal de prof, mais si c’est le cas, je serais ravie de faire un article sur le sujet!

Forte de cette réussite, j’ai voulu retenter l’expérience avec un Bujo personnel, et ai été rassurée dans mes errances et hésitations par Aurélie, merci à elle!

3 cahiers A5 - lignés - 14126703 - HEMA

Malgré l’échec de mon premier Bujo à cause du matériel, je conseillerais de démarrer avec un cahier simple et quelques stylos. Inutile d’investir alors qu’on n’est pas certain de mener à bien ce projet. Néanmoins, même si on ne veut pas investir tout de suite dans un carnet onéreux, on peut avoir de jolis cahiers! Cela motivera d’autant plus à remplir le Bujo!

Ma marque chouchoute pour les carnets pas chers, c’est Héma. L’enseigne néerlandaise propose une foule de jolis cahiers, tous plus superbes les uns que les autres, entre 2 et 5 euros. Mon dernier coup de coeur, c’est ce lot de cahiers sur le thème végétal.

Pour ceux qui veulent investir un peu plus, le site de papeterie Kawaii Pen Shop est une mine d’or que je dévalise depuis des années. Les articles sont de qualité, les prix corrects et envoyés directement du Japon.

Mon Bujo actuel a été réalisé dans un carnet à pages blanches, à la base destiné au dessin, acheté chez Graphigro. Je cherchais un carnet A5 à la couverture très rigide, aux pages sans marques sur lesquelles je pouvais illustrer à ma guise. Si je suis ravie de cet achat, ce n’est pas un article que je conseillerais pour un premier Bullet Journal. Il vaut mieux investir dans un carnet avec des lignes ou des pointillés, pour davantage de confort dans les tracés.

Une fois son carnet choisi, vient le temps des stylos. Il y a autant de stylos que de bujoteurs! Personnellement, j’aime beaucoup les Stabilo fineliner. Il existe une myriade de couleurs et on les trouve partout, même dans les supermarchés. J’ai complété ma gamme de stylo avec des feutres Faber Castell pour colorer les dessins que je réalise. Beaucoup sont fans des Tombow, avec raison, c’est une excellente marque, mais peut-être pas pour débuter, par rapport à l’investissement financier que cela représente.
https://media.cultura.com/media/catalog/product/cache/1/image/1000x1000/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/p/o/pochoirs-x2-semaine-bujo-3661847047466_1.JPEG?t=1596473809

Pour réaliser mes pages rapidement, j’ai investi dans des pochoirs de chez Draeger Toga, achetés chez Cultura. Je les apprécie beaucoup, et me simplifient clairement la vie!

Une fois stylo et carnet acquis, et une fois la base tracée, vient le temps des embellissements. La bonne adresse pour les stickers, c’est Action , qui propose des planches d’autocollants absolument magnifiques pour un prix microscopique. Pour les MT ou masking tapes, on en trouve un peu partout, mais je ne peux que conseiller à nouveau le site Kawaii Pen Shop pour trouver des produits qu’on ne verra pas ailleurs!

Manayin est un superbe site, aux couleurs pastels très douces, parlant de bullet, mais aussi de lifestyle et de DIY. Le contenu est très complet et les photos sublimes.

The Bright Side est également un site bullet / livestyle, avec une partie décoration et voyage en plus. Le contenu est donc hyper diversifié et très inspirant.

Soho Hana est un joli blog évoquant la vie de freelance, le slow living, et le bullet journal bien sûr, avec des articles clairs!

Enfin, je me permets de vous inviter à jeter un oeil à mon tableau “Bullet Journal” sur Pinterest, j’y ai enregistré plein d’épingles inspirantes ^^.

Voici arrivé la fin de ce petit article d’introduction sur le Bullet Journal, j’espère qu’il vous a plu! A bientôt 🙂


5 commentaires

Aurélia · mars 2, 2021 à 2:34

Un carnet, un stylo, des stickers éventuellement, et ça suffit. Pour le reste, s’il s’agit de produire des œuvres d’art à chaque page, c’est pas donné à M/Mme tout le monde.
En ce moment, je n’essaie même pas de customizer le mien. En dehors de deux stickers qui viennent égayer ma semaine. 😉
J’aime bien l’idée des pochoirs mais je n’en utilise pas parce que je trouve toujours le moyen de foirer.
En tout cas, ton article est top pour démarrer.

Faire des pages « Collections » dans son Bullet Journal – L’Atelier Hello · février 13, 2021 à 2:46

[…] avoir écrit un premier article sur les bases du bujo avec Se lancer dans le Bullet Journal, j’ai eu envie de parler à nouveau ce joli loisir avec une chronique […]

Réaliser des pages "Bien Être" dans son Bullet Journal - L'Atelier Hello · avril 26, 2021 à 12:13

[…] avoir écrit un premier article sur les bases du bujo avec Se lancer dans le Bullet Journal, puis évoqué les pages « Collections »,  j’ai eu envie de parler à nouveau ce joli loisir […]

Utiliser Canva comme outil de Bullet Journal - L'Atelier Hello · mai 30, 2021 à 5:11

[…] déjà évoqué ces deux thèmes via des articles précédents, comme Se lancer dans le Bullet Journal ou Créer un Mood Board avec […]

Gérer la rentrée dans son Bujo ( avec Harry Potter ) - L'Atelier Hello · août 22, 2021 à 6:23

[…] un nouvel article sur le thème du Bullet Journal. Les chroniques précédentes portaient sur Se lancer dans le Bullet Journal, Faire des pages Collections, Réaliser des pages Bien Être, et Utiliser Canva comme outil de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.